Miguel Parra Urrutia
Miguel Parra Urrutia 

LA MAISON MIGRANTE

INSTALLATION/ INTERVENTION DE L'ESPACE PUBLIC.

Parvis du Centre Georges Pompidou.

Tappisserie/ Patchwork/ Peinture.

3,50 x 8,00 metres.

En collaboration avec l'artiste Patricia Macchini.

18 Juillet 2020

 

Enfermés, Confinés dans l'espace Clos de nos habitats, Nous sommes soumis à l'incertitude extérieure à nous mêmes.

Le manque de rapports sociaux peut alors être componsé pa la facilité de faire des voyages inmobiles. Comme la "Frégate Portugaise" aux bras tentaculaires,la migrante, la expulsée, la rejetée, nous pouvons tous circuler dans la mer à mille routes. Même si notre humanité reste prisonnière, l' entropie presente dans la nature se manifeste en nous, en notre Pensée, en élargissant la capacité de developper l'imaginaire, la liberté de partir, de rêver, de se rendre enfin aux confins de la terre.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Miguel Parra Urrutia