Miguel Parra Urrutia
Miguel Parra Urrutia 

NOTRE DAME DES FAUBOURGS

Installation

Photographie, huile et broderie sur 1 nappe et 7 serviettes.
1999


Observez-la.
Certains disent que ce jour, un grand silence s’est fait entendre sur le
territoire national.
Les multitudes commencèrent à descendre des collines. Elles traversèrent
la voie de chemin de fer.
Nôtre-Dame des Faubourgs.
Elle est née avec le siècle, dans l'Araucanie indomptable.
Elle a découvert le plaisir avec le ventre fleuri, face a la mer.
Elle a traversé le désert portant un enfant dans ses bras.
Elle a déambulé entre les champs de mines et les salpêtres abandonnés,
en recherchant ceux que personne n’avait encore cherché.
Dans sa poche, elle gardait toujours un caillou, comme une amulette,
contre le désespoir.
Sa voix devenait de tendresse et de feu, en criant contre la haine et
l’oubli.
Elle a été salariée à deux sous.
Ensuite, l’histoire l’a enfermée dans la folie.
Certains disent que les roses rouges de son jardin ne pourront plus
jamais repousser, car la pluie s’est installée pour toujours dans sa rue.
Observez-la.
Maintenant sa tête indique le nord, comme un phare pour les navires égarés.
Ses pieds au sud sont lavés chaque matin par les eaux de la rivière.
Notre dame de Bio-Bio, élevée depuis ma cour intérieure jusqu’aux cieux
de la cordillère.


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Miguel Parra Urrutia